Éduquer son chiot : Comment faire ? 

Éduquer son chiot

Après s’être mis d’accord sur la race de chiens qui vous correspond le mieux grâce à nos 7 critères. Vous êtes enfin sur le point de ramener cette boule de poils dans votre foyer. Mais… vous vous posez une série de questions telles que comment éduquer son chiot, quel ordre dois-je lui apprendre ? Ne tracassez pas… Voici nos conseils pour éduquer son chiot de la meilleure façon. 

Apprendre son nom pour commencer à éduquer son chiot : 

Cela peut paraître évident, mais c’est une étape essentielle pour commencer à éduquer son chiot. Effectivement, votre chiot doit comprendre que quand vous lui dites son prénom, c’est lui qu’on appelle et personne d’autre. 

Comment apprendre son prénom ?

Chiot qui est heureux d'apprendre

Pour lui apprendre son prénom, il faut l’appeler régulièrement par son prénom. Colonel Gustave vous conseille d’éviter les surnoms dans un premier temps. Cela pourrait induire en erreur votre chiot. N’oubliez pas de le féliciter lorsqu’il se dirige vers vous ou vous regarde en entendant son prénom. Il faut répéter ce processus de nombreuses fois jusqu’à ce qu’il ait appris son prénom. Cependant, il ne faut pas l’appeler par son prénom si c’est pour le gronder, car il pourrait associer son prénom à quelque chose de négatif.

L’étape la plus importante de l’éducation: Apprendre la propreté à son chiot:

L’une des premières choses à éduquer à votre toutou est la propreté. En effet, il est rare que le chiot soit déjà propre à son arrivée dans son nouveau foyer. Il ne faut pas non plus oublier que les chiots ont perdu tous leurs repères en arrivant chez vous. Il devra donc s’habituer à vous, à son nouveau territoire,… Ce qui n’est pas évident pour lui. Ce changement d’environnement ne va pas faciliter le contrôle de sa vessie. En plus, le chiot n’a pas une vessie qui lui permet de se retenir très longtemps. Effectivement, un chiot de 3 mois ne peut se retenir maximum 3h. Il faudra donc beaucoup de cohérence et de patience envers cette petite boule de poils. 

Comment apprendre la propreté ? 

Nous vous conseillons de sortir votre chiot le plus souvent possible et au minimum, le matin au réveil, après chaque repas et le soir avant le coucher que ce soit en appartement ou dans une maison. Essayez de lui faire comprendre un mot clé comme « pipi ». Pour ce faire, amenez-le dans le jardin et dites « pipi » jusqu’à ce qu’il fasse sa petite affaire et ensuite, récompensez-le. 

Chiot qui apprend la propreté

Cependant, si vous habitez dans une maison, vous pouvez apprendre la propreté à votre chiot avec des journaux. Vous devrez simplement le féliciter lorsque votre toutou aura fait pipi sur le papier journal. Ne lui donnez pas systématiquement une friandise pour le féliciter, il existe d’autres moyens de le récompenser. Ensuite, rapprochez les papiers journaux de plus en plus proche de la porte. Et pour finir, terminez par les placer à l’extérieur, mais veillez à mettre un papier journal sali afin qu’il puisse reconnaître son odeur. Cette dernière méthode est vivement déconseillée si vous vivez en appartement. 

Il va falloir attendre entre 4 et 6 mois avant que votre toutou soit complètement propre. Mais le temps d’apprentissage varie en fonction de sa taille, de son âge ainsi que de ses capacités. En effet, pour les chiens plus âgés, cela peut prendre parfois 1 an. 

Votre chiot a fait ses besoins à l’intérieur parce que vous avez été absent pendant de longues heures ?Vous ne pouvez en prendre qu’à vous-même. Il ne faut pas oublier que ça reste un tout petit être et que sa vessie est toute petite à son âge. Ne le grondez surtout pas si cela arrive sinon votre chiot pourrait devenir craintif et donc faire automatiquement ses besoins à l’intérieur par anxiété. Nous vous conseillons également de nettoyer le sol sans la présence de votre chiot. Pourquoi ? Il pourrait prendre cette action comme un jeu et donc recommencer. Veillez également à bien retirer l’odeur. 

Apprendre l’obéissance à son chiot pour contrôler l’éducation de son chiot :

Chiot qui obéit

Les chiens sont des animaux qui ont besoin d’autorité surtout lorsque vous éduquez votre chiot. Un chien est très sensible à la tonalité de votre voix et il est entièrement capable de distinguer les différents tons que vous allez utiliser pour lui donner un ordre, pour lui exprimer votre joie, pour le gronder,… C’est donc important de ne pas crier quand vous l’appelez. Colonel Gustave vous conseille de toujours utiliser les mêmes mots avec les mêmes tonalités pour les mêmes ordres.

Apprendre votre chiot à s’asseoir pour terminer l’éducation de son chiot :

Ce tour doit être le premier à apprendre à son chiot, car celui-ci sera utile pour les autres tours comme le « coucher » ou encore le « rappel ». Mais, ce tour est également efficace pour la suite de son éducation. Avant d’apprendre d’autres tours, votre chien devra maîtriser à 100% ce tour. Cet ordre est également utilisé dans certains cas comme par exemple, canaliser votre chien lorsque des invités entrent dans la maison. 

Il existe deux méthodes pour apprendre à son chiot à s’asseoir. 

La méthode passive

Avec cette méthode, c’est vous qui attendez que votre chiot s’asseye. Au moment où il fait cette action, dites-lui « assis » et récompensez-le. Cette méthode vous demandera d’être patient et attentif pour surveiller quand votre boule de poils s’assied.   

La méthode active: 

Votre animal va automatiquement s’asseoir lorsque celui-ci va lever sa tête en arrière. Effectivement, ils le font de façon naturelle pour garder leur équilibre. Ce réflexe va vous faciliter l’apprentissage du tour à votre toutou. Il vous suffira de vous munir d’une friandise et de tendre votre main au-dessus son nez. Votre chiot va donc automatiquement lever sa tête pour admirer cette bonne friandise. Et pourquoi les croquettes sans céréales de Colonel Gustave? Puis, vous allez diriger votre main vers la croupe de votre toutou. Il sera obligé de lever la tête en arrière pour pouvoir continuer à observer la friandise et donc… Il va s’asseoir. Ensuite, il suffira de lui dire l’ordre « assis » au moment où il le fait et n’oubliez surtout pas de lui donner sa récompense. Il faudra répéter cette opération plusieurs fois et par après, fait la même chose, mais sans friandise. Et pour finir, la dernière étape consiste à lui dire « assis » sans que vous ayez besoin de le lui mettre la tête en arrière. N’oubliez pas de le féliciter avec des caresses lorsqu’il réussit.

Chiot qui s'assoit