fbpx

Golden Retriever

Il est le cousin direct du labrador plus que du Setter Anglais auquel il est souvent associé, cela se marque d’autant plus quand on a sous les yeux un chien Golden retriever.

Les spécialistes n’arrivent pas à accorder leurs violons sur l’origine des Goldens Retrievers.  Plusieurs théories sont cependant sur la table. L’une prétend que le Lord Tweedmouth aurait adopté ce qui deviendra plus tard le Golden, mais qui serait un descendant direct d’un Berger du Caucase. Une autre voudrait qu’il descende d’un croisement d’un Spaniel d’eau et d’un Wavy Coated. Ou encore, issu d’un croisement d’un Spaniel d’eau et d’un Bloodhound. 

À l’origine son nom était le flat coated Retriever. 

Vous l’aurez compris, les origines du Golden sont assez floues ce qui ne l’empêche pas d’être un chien en or. 

Histoire

La race est apparue au début du 20e siècle, en 1909 précisément, dans une exposition canine, mais avait été enregistrée dès 1913 en Angleterre pour enfin devenir une race « pure » reconnue en 1931. C’est la fin de la Seconde Guerre mondiale qui marque le début de l’essor du Golden dans l’Europe de l’ouest. 

 

Elle est même devenue depuis les années 90 ou son apogée approchait jusqu’à aujourd’hui une des races les plus populaires du monde entier. 

Il a réussi à séduire le public avec son caractère jovial, amical, intelligent et affectueux ainsi que sa magnifique robe d’or. Il est alors devenu le chien de compagnie idéal pour beaucoup. De plus, c’est un chien de travail extraordinaire entre autres pour ses qualités de nageur. Il trouve toute sa place aussi comme chien de chasse (chien de rapport), chien d’aveugle – chien guide, ou encore chien de sauvetage.

 

 

Ses caractéristiques physiques :

 

Il est considéré comme un grand chien. 

Ses poils sont mi-longs.

Taille

Pour ce qui est de la taille moyenne, les femelles oscillent entre 21 et 56 cm tandis que le mâle peut prétendre à une taille de 56 à 61 cm.

Le poids

 Le poids dépend aussi bien évidemment du sexe de l’animal. Pour un mâle, 28 à 32 kg semble la norme alors que son homologue féminin se contente d’un poids de 24 à 28 kg. 

Pelage

 Son pelage va du blanc crème au doré foncé. Ses oreilles sont pendantes et de taille moyenne et ses yeux sont de couleurs marron foncé. 

 

Son caractère et son comportement :

 

L’affection et le calme sont connus pour être ancrés en eux. Il est aussi protecteur et cohabite presque à la perfection avec des enfants. Il n’en reste pas moins un excellent chien de chasse et est extrêmement sociable tant avec les membres de sa famille qu’avec d’autres chiens ou encore des étrangers. En revanche, son manque d’indépendance est le point négatif de cette race. 

Le caractère du golden retriever n’en est pas moins têtu. 

 

Comment l’éduquer ? 

Il faut avant tout savoir que le golden retriever est un chien d’une grande intelligence. Et bien que cette race soit très populaire, il ne s’agit pas de la plus facile. En effet, ils sont généralement peu obéissants. Souvent pour le Golden, on ne parle même pas de dressage dans le sens ou c’est une race très sensible et que son éducation passe avant tout par des encouragements plus que par des réprimandes. Il peut être frustrant de voir ressortir à l’occasion son caractère têtu. Le maître idéal du golden doit posséder du tact et de la patience, tout en restant calme. Le golden recherche toujours à plaire et à satisfaire son proprio. 

Il est aussi important d’assurer dès le plus jeune âge une sociabilisation sérieuse des chiots goldens retrievers. 

Pour son éducation, même s’il est loin d’être le plus difficile des chiens, une expérience est quand même conseillée. Car son côté joueur peut vous jouer des tours. 

 

Les conditions de vie idéales ? 

L’appartement n’est pas son habitat de prédilection, mais pourrait s’y faire à certaines conditions ; il doit rester le plus possible près de ses maîtres et être sorti une a plusieurs fois par jour dans l’idéal. 

Avoir un espace extérieur comme aire de jeux est évidemment l’idéal parce que c’est un chien qui a besoin d’une activité physique relativement soutenue. 

 

Sa santé ?

Il est considéré comme un chien très solide. 

Seules quelques fragilités sont connues comme : la queue lorsqu’elle est humide (ce qui peut arriver vu qu’il aime généralement l’eau), les oreilles, certaines allergies, dermites et maladies de la peau. Il est aussi à risque de cancer, à la dysplasie de la hanche et même dans un âge plus avancé à la cataracte. 

Son espérance de vie se situe autour de 13 ans.

 

Son entretien et son hygiène

Bien qu’il ne soit pas difficile à entretenir (quoique ce n’est pas toujours une partie de plaisir de lui faire prendre une douche), il n’en est pas moins relativement onéreux de ce point de vue. La perte de poils fait partie des combats quotidiens auxquels vous devrez faire face et d’autant plus au printemps. Il bave relativement fort, mais tout cela dépend toujours d’un individu à l’autre. 

Quand passer des croquettes chiots aux croquettes adultes ?

Comme le dit Amaury Vienne dans l’article “Comment bien nourrir son chien?”, le passage aux croquettes pour chien adulte doit se faire dans le dernier tiers de la croissance du chien. Pour le cas du Golden, il doit adapter son alimentation entre 10 et 12 mois.

Post a Comment